Espace de réflexion et d'action,
le FIR est ouvert à tous les députés des cantons de Fribourg, Genève, Jura, Neuchatel, Valais et Vaud. Son comité compte un-e député-e par canton romand, avec un panachage des sensibilités politiques.


En bref

Le FIR a pour but de compenser le déséquilibre flagrant des moyens, entre ceux dont disposent les Gouvernements et leur administration et ceux des services parlementaires, par une dynamique fondée sur l'échange d'informations et d'analyse, la recherche de solutions pertinentes sans a priori, et le développement de politiques coordonnées au niveau romand.

Il organise séminaires de formation, voyages d'études, tables ouvertes à l'attention de tous les députés romands. Concrètement, des interventions parlementaires auprès des Exécutifs suivent ces échanges, ainsi qu'une communication destinée à l'ensemble des députés et de la presse.

L'action majeure du FIR a été la rédaction de la Convention relative à la négociation, à la ratification, à l'exécution et à la modification des conventions intercantonales, soit la Convention des Conventions entrée en vigueur en 2002.